• Réalisateur : Agnès Varda
  • Pays : France
  • Année : 1962
  • Durée : 1h30
  • Acteurs : Corinne Marchand, Antoine Bourseiller, Dominique Davray
  • Genre : Drame

Destins de femmes...

CLEO DE 5 A 7

Cinéma LUX Cadillac /  jeudi 17 sept / 20h30

Cléo, belle et chanteuse, attend les résultats d’une analyse médicale. De la superstition à la peur, de la rue de Rivoli au Café de Dôme, de la coquetterie à l’angoisse, de chez elle au Parc Montsouris, Cléo vit quatre-vingt-dix minutes particulières. Son amant, son musicien, une amie puis un soldat lui ouvrent les yeux sur le monde.

«Soyez fortes !» inscrivait Agnès Varda dans l’histoire du cinéma français : la Nouvelle-Vague, c’est elle qui l’instaure et en délimite les codes esthétiques.
Une femme filme une femme qui chante, qui pleure, la caméra se resserre sur son visage et il n’y a, autour, plus que du noir. Elle apparaît là dans toute sa nudité. A l’image il n’y a plus qu’elle et ses larmes, rien derrière, rien devant.
Agnès Varda filme merveilleusement ces 90 minutes

Bonnes raisons de (re)voir le film

1. Agnès Varda fut l’une des rares réalisatrices de la Nouvelle Vague 

2. Une bande originale composée et interprétée par Michel Legrand (qui joue le pianiste Bob)

3. Dans ce deuxième film, Agnès Varda a dissimulé une autre de ses réalisations… saurez-vous la reconnaître ?

4. C’est un film beau parce que sincère.

L'avant-séance

> Réservations conseillées : dmdc.cadillac@gmail.com
   Tarif unique 5€