Abbaye - La Sauve Majeure

Située à 30 minutes à l’est de Bordeaux, l’abbaye de La Sauve-Majeure a été fondée en 1079. Chef-d’œuvre de l’art roman, elle est inscrite par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial au titre des chemins de Saint-Jacques-deCompostelle en France.
Sur un site à ciel ouvert, dans un paysage hors-du-temps, elle donne à voir des sculptures et chapiteaux remarquables peuplés d’animaux maléfiques ou fabuleux, de héros et de récits bibliques. Elle représente un magnifique témoignage d’architecture religieuse qui a traversé les siècles.
Abbaye bénédictine, La Sauve-Majeure devient au Moyen-Âge un centre religieux d’importance, et une halte qui prospère rapidement. La fin de la guerre de Cent ans et l’époque moderne la voient ensuite décliner. Après la Révolution, elle sert même de carrière de pierres avant d’être classée monument historique dès 1840. Puis elle accueille la première Ecole normale d’instituteurs de la Gironde, qui ferme en 1910 après un incendie.
Subsiste aujourd’hui un ensemble grandiose autour des vestiges de l’église abbatiale et du cloître, sur un site qui se déploie sur plus de 2 hectares. Le jardin où les moines cultivaient offre de grandes pelouses et l’ombre de beaux arbres évoque l’origine du nom de La Sauve Majeure, en latin Sylva major : la grande forêt. Enfin la tour-clocher, « phare » de l’Entredeux-Mers, présente une vue remarquable sur le paysage alentour.
L’espace lapidaire complète votre visite avant de rejoindre la maison des vins située dans l’ancienne grange abbatiale.

Ouvert à la visite en journée tous les jours de juin à septembre,

tous les jours( sauf les lundis) d’octobre à mai.

www.abbaye-la-sauve-majeure.fr