Sites de projections

Île de Raymond

L’île de Raymond, formée par un bras mort de la Garonne longeant les communes de Rions, Paillet et Lestiac, est la dernière zone humide alluviale de la Gironde.

L’île de Raymond possède une singularité : on ne sait pas qu’elle en est une ! A la fois proche des humains et méconnue, elle cherche à se faire connaitre et à marquer les esprits sur les enjeux liés à sa condition : inondable, fragile, imprévue, habitée, marginale et riche.

Au milieu du XXème siècle, l’élevage était bien implanté sur le territoire ; un troupeau de plusieurs dizaines de têtes de bovidés paissait en effet sur l’Île de Raymond jusque vers 1960. Cette pratique agricole a par la suite été abandonnée pour laisser place à la maïsiculture.
Ce n’est qu’en 2010 que la pratique de l’élevage a repris sur l’île sous l’étiquette « élevage ovin bio » dans le cadre du projet agro-environnemental. L’île de Raymond a vu l’installation d’une éleveuse de moutons de race Scottish Black face , dans le cadre d’un bail rural et sur plus de 30 hectares .
Les premiers moutons ont pris place au sein des enclos à la fin de l’hiver 2011. Environ 200 moutons paissaient d’ores et déjà sur le site à partir du mois de mai 2011.

Classée Périmètre Natura 2000, elle est un espace de transition entre la terre et l’eau : les zones humides constituent un milieu aux fonctions naturelles importantes (filtration des pollutions, rôle de régulation des crues …). Mais elles figurent également parmi les milieux les plus menacés.

espacesnaturels.convergence-garonne.fr